19 Responses

  1. Eva
    Eva at |

    C’est très joli ce que tu dis là. Comme quoi l’ecoute est la clé.

    Ravie de savoir que les couchers se passent mieux et j’espère que ça va durer. 🙂

    Reply
  2. Lily Myrtille
    Lily Myrtille at |

    J’aime la douceur de ton éducation et de tes billets!

    Reply
  3. Béatrice
    Béatrice at |

    C’est chouette d’avancer comme ça !

    Reply
  4. Delphinesbooks
    Delphinesbooks at |

    C’est tellement juste ce que tu dis, sur cette obligation de se remettre en question, tout de temps. Pas toujours facile à décoder les messages de nos petits par contre. Ici les couchers se passent bien en ce moment, je sais pourquoi ils ont été compliqués il y a quelque temps.

    Reply
  5. AnA
    AnA at |

    Nous aussi, le repas en commun change tout : il redevient complètement bébé quand je le fais diner avant, c’est à peine si je ne dois pas lui donner son repas à la cuillère ! mais quand on est tous les trois, il redevient un petit garçon en quête d’autonomie !

    Reply
  6. La Couchothèque
    La Couchothèque at |

    C’est amusant, pour nous ça a toujours été normal que tout le monde mange ensemble, le soir aussi. J’ai toujours de la peine à comprendre les familles qui font autrement (tu me connais, ce n’est pas un jugement, juste une interrogation, pourquoi séparer les heures de repas? Même si dans votre cas, ça a du sens pour moi, si vous ne mangiez pas la même chose). D’une manière, je trouve ça triste de faire manger les petits avant et que les « grands » mangent quand les petits sont couchés.
    Mais le plus important dans tout cela, c’est que vous ayez su avancer devant ce nouvel écueil. Tu devrais donner des cours de lâcher-prise! 😉

    Reply
  7. Emilie
    Emilie at |

    Je te rejoins tout à fait : les messages envoyés par nos loupiots sont autant d’occasions de s’améliorer et d’avancer dans le bon sens car tu remarqueras qu’ils tapent toujours juste et surtout là où ça pêche. Le mien, par son comportement à table, a vite mis le doigt sur mes peurs inavouées. J’ai consulté pour moi et tout s’est dénoué comme par magie 🙂

    Reply
  8. Virginie
    Virginie at |

    Ta réaction est, je trouve, juste parfaite! Bravo!
    Tu as bien résumé, nos enfants bousculent nos habitudes et nos certitudes, sûrement pour que l’on continue à évoluer aussi. 😉

    Reply
  9. Chloé
    Chloé at |

    J’apprends beaucoup à te lire. Tu arrives à mettre des mots sur des choses que nous faisons mais sans que j’arrive à les formaliser. C’est exactement ce que je ressens depuis qu’Eleanor est là, la vie comme une danse permanente, aucune certitude, beaucoup de composition, de recomposition, un quotidien un peu plus subi mais tellement exaltant. Chez nous, Mister P. rentre vers 17h30, moi vers 18h, je donne le bain à Eleanor, pendant que Mister P. cuisine (on essaie de manger avec elle mais on n’y arrive pas toujours…), à 19h c’est repas en famille et 19h30, pot, livre, câlins, bisous et dodo vers 20h/20h15. Parfois j’aimerais que ce moment dure moins longtemps, on a tellement de rituels, d’habitudes que j’ai toujours peur qu’elle soit perdue quand un vient à manquer…

    Reply

Chuchotez-moi vos mots doux...