6 Responses

  1. Elodie
    Elodie at |

    Je trouve ton article sincère. Tu parles d’un sentiment que beaucoup de mamans ont du ressentir. Pour mes deux enfants je ne me suis pas posé de questions. C’était la seule façon de les nourrir pour moi. Par contre pour eline je me souviens m’être dit au bout de 6 jours « je comprends les mamans qui arrêtent des les premiers jours a cause de la douleur parce que personne ne leur a expliqué « . J’ai toujours trouvé ça dommage. Et avec deux allaitements longs (15 et 17 mois) je pourrais écrire un livre sur toutes les idées fausses qu’on peut lire ou entendre sur le sujet.
    Merci a toi d’avoir partagé ton expérience

    Reply
    1. petitbruit
      petitbruit at |

      Merci à toi aussi pour ton témoignage! C’est super quand tout est vécu avec naturel et simplicité!

      Reply
  2. Sofia
    Sofia at |

    Ce que j’ai aimé allaiter Auguste… Tu fais bien de dire que ça peut faire mal les premières secondes/minutes, parce que je pense que cette douleur décourage beaucoup de femmes alors qu’elle passe très vite en fait (mais quand on ne sait pas qu’elle existe et est normale, on a tendance à se dire « je ne sais pas faire »).

    Par contre, dans l’autre sens, je ne me voyais pas ne pas allaiter Clara, parce que c’était quelque chose de « normal » pour moi, et pourtant je n’aimais pas, je n’étais pas à l’aise, et j’ai culpabilisé comme une folle d’arrêter. C’est dommage aussi. Avoir le choix, c’est très bien, chacun fait comme il veut/peut ; les jugements des autres vont dans les deux sens et prennent souvent bien trop de place.

    Si j’ai un troiz, je sais que je l’allaiterai parce qu’à présent j’aime vraiment ça, le lien qui se crée, et puis ça me semble le mieux pour mon bébé… mais je me fiche complètement de savoir qui de mes amies allaitent au sein ou non, ça ne me regarde pas et je ne porterai jamais de jugement sur une maman en fonction de ce choix (heureusement que ça ne suffit pas à nous définir comme bonne/mauvaise mère !).

    Reply
    1. petitbruit
      petitbruit at |

      Merci pour ton commentaire! C’est intéressant de voir qu’on peut vivre autant d’allaitements qu’on a d’enfants!
      Je suis d’accord avec toi quand tu dis que chacun fait comme il veut/peut, et c’est là où on devrait tous être respectés et accompagnés dans nos choix. Ils nous appartiennent, ce sont forcément les bons non?

      Reply
  3. Béatrice
    Béatrice at |

    Je ne me voyais pas faire autre chose non plus … Je suis d’ailleurs incapable de faire un bib sans grumeaux … !
    Les deux principes que tu énonces sont effectivement les plus importants, avec « se faire confiance » … mais que c’est bien d’avoir quelqu’un vers qui se tourner … (moi, c’était ma soeur).

    Reply
    1. petitbruit
      petitbruit at |

      ho oui! Se faire confiance, et faire confiance à son bébé, c’est tellement important!

      Reply

Chuchotez-moi vos mots doux...