9 Responses

  1. didi1504
    didi1504 at |

    Quand mon fils a abordé l’étape de la propreté, les accidents étaient fréquents (genre tous les jours). Pour plein de raisons, je ne pouvais/voulais pas de culottes d’apprentissage.J’ai acheté un pack de slips bon marché, une alèse imperméable chez Ikea (le modèle Len), et j’ai fait un gabarit des slips (devant+derrière). Ensuite, j’ai reporté le gabarit sur un essuie en éponge et sur l’alèse autant de fois que j’avais de slips. Un tour de machine à coudre plus tard, j’avais 6 culottes d’apprentissage pour un total cumulé de 8 €. Si tu as quelqu’un qui coud dans ton entourage, ça vaut la peine de demander!

    Reply
  2. wonderprimi
    wonderprimi at |

    Je confirme, géniale idée… Je vais peut être bien m’y essayer! Merci Didi1504

    Reply
  3. didi1504
    didi1504 at |

    Pour rendre à César ce qui lui revient, j’avais trouvé cette idée ici: http://zozor.canalblog.com/archives/2009/10/08/15358955.html

    Reply
  4. Vio la Vilaine
    Vio la Vilaine at |

    Ici on hésite à acheter une couche d’apprentissage pour la Naine, aussi. Elle a 25 mois, elle est dans sa période bipolaire de la zézette. Un coup elle refuse de mettre une couche, un coup elle en réclame une en hurlant, puis elle passe une demi heure sur son pot à tourner les pages du dictionnaire avant d’aller faire pipi sur le tapis du salon… bref ! J’imagine qu’on passe tous par là.

    A priori, j’étais pas mal attirée par les culottes d’apprentissage de chez Hamac, mais les petits inserts colorés de la Best Bottom sont trop mignons alors maintenant mon cœur balance sur une toile toile toile toile d’araignée…

    Et merci Didi1504 pour l’astuce et le lien, c’est génial !

    Reply
  5. pcpmom
    pcpmom at |

    J’avoue m’être beaucoup posé la question des culottes d’apprentissage. D’abord parce que le mien a eu 2 ans en octobre, donc le kunu dans le jardin ça a rapidement été impossible (et l’été avant il n’était clairement pas prêt).
    Finalement c’est lui qui a trouvé tout seul la solution : il a refusé catégoriquement d’utiliser le pot à un autre moment que le lever jusqu’au moment où il a été propre. Donc il a gardé ses couches lavables (qu’il sait enlever et remettre seul) jusqu’au jour où il a compris qu’il allait falloir les abandonner pour pouvoir aller à l’école. Ça fait trois mois, on déplore seulement deux accidents et le retour des couches pour une journée pour cause de gastro monstrueuse.

    Reply
  6. Babils et Chuchotis | [TEST] Le maillot couche lavable Applecheeks

    […] le savez, ici, on est des adeptes de la couche lavable (comme vous pouvez le lire ici, ici ou là)! Alors quand on m’a proposé de tester le maillot couche lavable Applecheeks, je n’ai […]

Chuchotez-moi vos mots doux...