15 Responses

  1. Béatrice
    Béatrice at |

    D’ici quelques mois ça sera « maman maman, maman … » (merci, Oedipe …) 😉
    Bises !

    Reply
  2. Rose comme trois pommes
    Rose comme trois pommes at |

    Je comprends que ce soit difficile… j’aime bien l’image de la maman-phare 🙂

    Reply
  3. Delphinesbooks
    Delphinesbooks at |

    Oh que c’est dur. Je ne sais pas comment je le vivrais si ça doit m’arriver. J’espère que la phase va vite passer.

    Reply
  4. Ballenita
    Ballenita at |

    Je n’en ai pas beaucoup parlé, j’ai connu ça aussi, pendant 2-3 semaines il n’y a pas très longtemps.
    Il me repoussait, n’en avait que pour son père, ne disait d’ailleurs plus maman du tout. Si je lui montrais une photo, à la question « elle est où maman » il pointait son papa. Et ma belle-famille, que j’aime beaucoup, mais sur ce coup-là c’était quand même dur à entendre, ne cessait de dire qu’il préférait son père car je travaillais trop, qu’il ne m’avait pas vu pendant longtemps. C’est vrai, mais je n’avais pas envie qu’on me le dise.
    En tout cas, un dimanche, son père était parti au rugby, je lui ai dit que j’avais remarqué qu’il n’avait pas très envie de me voir, qu’il était peut-être en colère contre moi et qu’il avait le droit de l’être (surtout avec cette grossesse), que c’était très dur pour moi mais que j’allais l’attendre, et que je serais toujours là.
    Enfin bref, c’est fou car dès le lendemain c’était maman à tout va, de gros câlins, de vrais bisous sur la joue, et le retour du bonheur chez nous !
    Et je n’en reviens toujours pas.

    Bon courage pour cette phase difficile.

    Reply
  5. lacafouine
    lacafouine at |

    hou oui ça doit être dur ça, bon courage!

    Reply
  6. Chloé
    Chloé at |

    Oh… Ça doit être tellement dur. Chez nous, c’est l’inverse, bien souvent (même si je remarque de petits changements récemment) : Eleanor est constamment en train de me réclamer et rejette souvent son papa… Et j’avoue, ça aussi, c’est difficile, quand on est une grande stressée comme moi. Ça me met une pression de dingue, je me dis parfois qu’elle n’est bien que quand je suis là… Je culpabilise encore très souvent du temps que je passe sans elle. Et inversement, j’ai la sensation qu’elle m’en fait plus baver… Par contre elle lui dit plus facilement « je t’aime papa » qu’à moi, comme si notre amour l’une pour l’autre était tellement acquis qu’elle n’avais pas besoin de le formuler ainsi (enfin c’est mon interprétation)…
    Ça me questionne beaucoup cette relation à 3 car au final j’ai l’impression que nos relations ne sont pas du tout les mêmes selon que son père est seul avec elle, moi seule avec elle ou nous 3…

    Reply
  7. maristochat bellemam
    maristochat bellemam at |

    C’est pareil ici. Parfois ça me fait de la peine mais je sais que c’est parce qu’il me voit beaucoup plus. Et puis ça passe…

    Reply
  8. AMOURETTE Céline
    AMOURETTE Céline at |

    Pareil à la maison. Vers 14 mois ma fille a eu une courte phase ( quelques jours qui m’ont semblé interminables), ou elle ne voulait que son père. Elle m’ignorait presque. On a beau se dire que c’est normal et passager, et bien c’est très dur à vivre. J’ai pleuré c’est vrai. Puis quelques jours après c’était passé. Ma fille m’a de nouveau sollicité. Aujourd’hui je crois qu’il y a un vrai équilibre. Je sais que ça peut de nouveau arriver… Donc je garde en tête l’image poétique de la Maman-Phare.

    Reply

Chuchotez-moi vos mots doux...