8 Responses

  1. PerrucheG
    PerrucheG at |

    Bizarrement ici ça a été tout l’inverse dès le départ !
    Cette grossesse est arrivée beaucoup plus vite que la première, dans avoir eu le temps de se poser beaucoup de questions, presque comme une surprise dans un moment où mes préoccupations étaient tout autres.
    Et pour autant, j’ai ressenti beaucoup plus d’angoisses et de peurs que pour ma première !!!
    La suite des événements a fait malheureusement que cette angoisse s’est retrouvée renforcée par de réels problèmes. Difficile dans ce contexte de s’investir autant, et de vivre les choses avec sérénité.

    Finalement je me dis que ce bébé aura fait une arrivée bien explosive dans nos vies bien avant d’être dans nos bras!

    Première, deuxième grossesse ou cinquième, je pense qu’il n’y a aucune règle et que chacune à et aura sa propre histoire, et nous permet de découvrir une nouvelle de vivre notre maternité, dans la joie comme dans les problèmes.

    Je te souhaite en tout cas une grossesse belle et sereine!

    J’espère que nos échanges se poursuivront, ils me sont précieux !

    Bisous

    Reply
  2. Sandrine
    Sandrine at |

    Beaucoup plus d’inquiétudes au début pour moi (grossesse arrivant après une FC, et avec un décollement placentaire vu à la 1ère écho), et aussi à la fin (j’ai passé 4 mois allongée chez moi pour une menace d’accouchement prématurée, mais avec finalement un déclenchement post-terme), et pourtant j’étais en forme! Et comme toi, l’impression que le temps me filait entre les doigts, entre le quotidien et le 1er à gérer… et l’envie de quand même prendre le temps de savourer cette parenthèse dans la vie.

    Reply
  3. Minka
    Minka at |

     » Plus de questions existentielles sur la différence entre une turbulette et une gigoteuse, on sait déjà qu’on n’aura jamais la réponse. »
    Mais comme j’ai ri ! Merci !

    Je me reconnais beaucoup dans le paragraphe sur le premier enfant qui permet un rapport différent à la deuxième grossesse, mais aussi dans le comm de Sandrine : ma première grossesse était enchantée, la troisième était plus inquiète car la FC était passée par là … Et puis j’étais plus fatiguée (par cette aînée entre autres …)

    Il y a eu aussi, pour moi, quelque chose de « profite, c’est (probablement) ta dernière grossesse ! » Tu le ressens aussi ? Tu le vis comment ?

    En tout cas ta sérénité se ressent et c’est magnifique !

    Reply
  4. Escarpins et Marmelade
    Escarpins et Marmelade at |

    Coucou! Je découvre ce billet grâce à HC, et je suis en tous points d’accord avec toi! Le revers de la médaille, si je peux me permettre, c’est qu’on s’émerveille moins également. .. Gros bisous <3

    Reply
  5. mamanlouna
    mamanlouna at |

    Je suis vraiment ravie de te lire si épanouie et sereine. J’espère être aussi sereine pour une deuxième grossesse. Pas encore lancée, mais je me pose déjà des milliers de questions. Essentiellement tournées vers les relations avec l’aînée, qui est, comme tu le dis, la vraie nouveauté de cette seconde grossesse.
    J’ai hâte de noter, comme tu le fais, les différences et les points communs entre ces deux belles aventures.
    Et j’espère être capable, tout comme toi, de mieux m’entourer pour gérer les moments difficiles.
    On en reparle d’ici quelques mois ?

    Reply

Chuchotez-moi vos mots doux...